CREATION printemps 2024 à l'Auditorium de Lyon / en collaboration avec avec l'Institut Lumière et Novara Jazz Festival

Le Masque de fer est un projet de ciné-concert en grand orchestre du film de 1929 The Iron Mask réalisé par Allan Dwan.

Ce projet est une manière de renouveler l’engagement de l’ARFI dans le ciné-concert, un genre qu’elle a largement contribué à développer et diversifier, et dans lequel nous souhaitons continuer de surprendre. La Marmite Infernale s’empare de cette grande fresque politique, sur fond de complots et de trahisons, qui contient également un potentiel regard décalé avec notre monde contemporain. L'orchestre de création qu’est la Marmite trouve dans cette œuvre cinématographique de puissantes lignes d’inspiration, et des modes de composition et de jeu qui lui ressemblent.

Le film a été magnifiquement restauré par Cohen Films, distributeur qui s’associe au projet, tout comme l’Institut Lumière qui est garant de l’image du ciné-concert.

Le Film

La naissance d’héritiers jumeaux, à la cour de Louis XIII (Rolfe Sedan), est une menace pour le royaume de France. Inquiet, le cardinal de Richelieu (Nigel De Brulier) décide de garder la nouvelle secrète et envoie le premier-né en Espagne. Mais le comte de Rochefort (Ullrich Haupt), ambitieux et fourbe, s’empare de l’enfant, qu’il élève dans une haine féroce de son frère. Pendant ce temps, d’Artagnan (Douglas Fairbanks) veille sur Louis XIV (William Bakewell). Mais le moment venu, le comte fait enlever le souverain et installe son jumeau sur le trône.

Gloire des films de cape et d’épée, Douglas Fairbanks est l’une des plus grandes vedettes du muet. Depuis les années 1915 et jusqu’à l’aube du cinéma parlant, celui que l’on surnomme "the King of Hollywood" s’illustre dans des rôles célèbres, incarnant tour à tour l’intrépide Zorro, d’Artagnan, ou Robin des Bois.