inDOLPHYlités

Coproduction ARFI / D’Jazz Nevers Festival
Avec le soutien de La Fraternelle – Maison du Peuple à Saint-Claude.

En février 1962, Eric Dolphy réunit quelques musiciens et profite d’un studio vacant pour enregistrer Out to Lunch en une demi-journée. Il enchaîne ensuite avec une tournée en Europe dans le quintet de Mingus, puis une date ou deux avec Coltrane, et il décède en juin de la même année. Inutile de préciser qu’il n’a jamais donné ce répertoire en concert…

Cette musique est disponible, quasiment vierge, en apesanteur avec les martinets qui décrivent des arabesques dans le ciel des œuvres inachevables. Il faut l’arroser pour la voir pousser, préhensile comme le pouce et immanente à croquer, pour en récolter sa liberté de ton et perpétuer sa vocation jubilatoire.

Les compositions de ce disque et son architecture ne s’embarrassent pas des critères jazzistiques en vigueur à l’époque ; mais c’est bien connu, l’ARFI non plus !

Nous avons choisi de reconstituer la formation instrumentale du fameux disque « Out to Lunch » afin qu’il connaisse les joies de la scène et la chaleur des concerts. Quitte à reprendre avec exhaustivité les compositions de cet enregistrement, nous avons voulu pousser le mimétisme un peu plus loin en respectant malicieusement l’orchestration du disque, c’est pourquoi le choix des musiciens s’est porté sur Mélissa Acchiardi (vibraphone), Christophe Gauvert (contrebasse), Guillaume Grenard (trompette), Clément Gibert (sax alto, clarinette basse) et Christian Rollet (batterie) pour jouer ces mélodies joyeuses et déroutantes, prolonger cette musique et glisser avec le même vertige sur les surgeons ténus de l’improvisation.

  • Christophe Gauvert (contrebasse)
  • Mélissa Acchiardi (vibraphone)