InDOLPHYlités

Travailler sur la musique d’Éric Dolphy aujourd’hui à sa cohérence car, il me semble évident qu’une parenté esthétique peut se faire entendre entre ce musicien unique et des langages musicaux plus contemporains.

En effet, en tant que membre de l’ARFI, j’ai pris l’initiative de reconstituer la formation instrumentale du fameux disque (tout aussi unique et singulier) «Out to lunch», dernier enregistrement de Dolphy, quatre mois avant sa disparition. Inutile de préciser que cette musique n’a jamais connu les joies de la scène et la chaleur des concerts…

Quitte à reprendre avec exhaustivité les compositions de cet enregistrement, j’ai voulu pousser le mimétisme un peu plus loin en respectant malicieusement l’orchestration du disque, c’est pourquoi Melissa Acchardi (vibraphone), Christophe Gauvert (contrebasse), Guillaume Grenard (trompette) et Christian Rollet (batterie) sont mes partenaires de jeu et d’improvisations sur ce projet (clarinette basse et sax alto).

Clément Gibert

  • Christophe Gauvert (contrebasse)
  • Melissa Acchiardi (vibraphone)