Marie Nachury

chant

Née le 28 novembre 1986 à 12h55,
sagittaire ascendant verseau alignement soleil saturne

C’est par le chant que tout commence.

A l’age de 11 ans, elle intègre une chorale semi-professionnelle qui la propulse dans les bras de Mozart Poulenc et Messian. Un jour, un homme les enregistre avec des micros dans la basilique Fourvière. Le charme opère, elle veut apprendre.

A 17 ans elle se lance dans un BTS audiovisuel option son à Villefontaine qui la propulse dans les bras des punks, des fous intellectuels et de l’irrévérence. Elle ouvre grand ses oreilles et fait son marché. La noise, les musiques plus expérimentales lui parviennent comme des fragments très précieux.

A 20 ans, elle créé son premier groupe qui existe toujours, Brice et sa pute, avec un ami très cher, aux antipodes.  Ils frisent le mauvais goût et la bouffonnerie sur des textes qu’elle écrit.
Elle rentre en CAE dans la Compagnie des Zonzons, où elle embrasse les techniques du son, de la lumière et de la vidéo appliquées à la marionnette dans une pratique très vive, où l’ingéniosité est de mise.

A 22 ans, elle rentre au NTH8 en CDI en temps que technicienne polyvalente.
Elle y rencontre une foule d’artistes, de techniciens, de metteurs en scène, et découvre le théâtre d’aujourd’hui.  Des créations sonores lui sont confiées, des compagnies lui proposent des travaux parallèles.
En même temps, elle monte avec plusieurs camarades de jeu l’association Dur et Doux, un collectif de musiciens qui n’a de cesse de se développer depuis, et qui a pour but la diffusion, le financement, la fabrication de disques pour des projets musicaux exigeants et sans concession.
De nouvelles formations musicales où elle s’exerce en tant que chanteuse, batteuse, bassiste, apparaissent, des tournées conséquentes bien qu’underground lui donne un bon bagage de survie.  L’envie de créer des évènements pluridisciplinaires est évidente, des concerts des festivals, s’organisent autour de l’association dans des lieux très différents.

A 28 ans, elle quitte son CDI pour se cogner à l’indépendance.
Aujourd’hui l’intermittence a posé son épée salvatrice sur ses épaules et elle navigue entre musique, jeu d’acteur, organisation de concert, et technique pure et une envie O combien présente d’expérimentations, toujours.

HISTORIQUE

– BTS audiovisuel option son à Villefontaine (2004/2006)
– Régie lumière et son de la compagnie des Zonzons (2007/2008)
– Régie générale au NTH8  (2008/2015)

Créations sonores :

Ballades urbaines / Vincent Bady (2008)
Je suis toute décousue / compagnie les Trois-Huits (2008)
Andromaca real / compagnie les Trois-Huits (2010)
Je suis un prophète / compagnie les Trois-Huits (2009)
Platini-Duras / compagnie les Trois-Huits (2013)
Merlin / Groupe Fantômas (2015-2018)
Les Ménines / compagnie les Trois-Huits (2018)
La quincaillerie Moderne / Lectures (2017)
La centrale en chaleur / Groupe Fantômas (2018)

Comédien-Artiste au plateau :

La mélodie des choses / Clément Vercelletto (2015-2018)
Compagnie Cassandre (2016)
Stage de Bouffon / Superstrat, Guillaume Bailliart – Cédric Paga (2016)
Merlin / Groupe Fantômas (2015-2018)
Les Plutériens / ARFI (2018)
2 Fois Toi / LZD, petite forme théâtrale (2019)

Régies son et lumière ponctuelles :

Les transformateurs / Nicolas Ramond (2011)
Théâtre du grabuge / Géraldine Bénichou (2012)
Les enfants du siècle / Antoine Truchi (2013)
Blue-S-Cat / Compagnie Waaldé (création d’un mois au Burkina-faso, 2015)
Groupe Fantômas depuis 2015

Activités musicales : Depuis 2007

Brice et sa pute / Mercy / Monstre
Les Pluteriens / ARFI (2018)
Le Grand Sbam Orchestre (2017) / Vaisseau-Monde (2016) / Furvent (2019)

Activité associative :

Dur et Doux, Label et tour indépendant de groupes de musiques exigeantes (2008)
ARFI, Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire (2019)