PSΦ

(English) concert

« Travail, Muraille, Passe montagne. J’ai toujours écrit. Un peu chaque jour, la nuit parfois. Non sans un doute, non sans perdition, non sens.
Je ne cherche pas à décrire ni à expliquer. J’écris comme je pense. Sur l’instant. Ton nom, dans un sens, Tes sensations à foison. Perméabilité.
Joyce et Thoreau réunis dans une phrase, et j’en prend ma dose, j’ose, j’entrepose les roses sur l’horizon en quinconce.
Je cloisonne, tu abandonnes, J’ai doucement rigolé de tous ces mensonges éhontés.
Les portes sont ouvertes, rien n’existe. Et la promenade peut commencer. Je cloisonne, tu abandonnes.
L’eau monte, irrésistible et calme. Matière brute, résolument façonnée, argent et lin, coton d’asphalte et bruissement de libellules. Hêtre, excellence, expiration. »

PSΦ est un objet à part, un endroit révulsé, une zone qui démange et demande de l’attention.
Ce concert est teinté à la fois de rock, de néo-pop, et d’expérimental. Les trois musiciens fusionnent dans une énergie sans faille. Les mots frappent, les sons entrent en collision et les lignes de basse se décortiquent sur place.

Créé le 2 décembre 2016 au Toï Toï Le Zinc (Villeurbanne – 69) dans le cadre des Éclats d’ARFI 2016

 

  • Loïc Guénin (batterie, percussions, textes et voix)